Versipelle (Bauthian/Ott/Akileos) – C’est parti !

Mot-clef du jour : « illusion d’optique avec phrases »

Loupversipelle

Mon père était Gunnulf, le meneur de loups. Ma mère Fýri, la louve brune.
Quand je suis né, petit humain fragile de la portée, mon père m’a appelé Sigfred, en hommage au grand héros, espérant que l’illustre patronyme me donnerait un peu de sa force.
Je suis resté chétif mais, aujourd’hui orphelin, c’est moi qui deviens le chef de meute. C’est moi qui vais mener mes frères, mes cousins et mes amis à la poursuite du meurtrier de mon père, à la recherche de la peau qu’il lui a volée. La peau enchantée du versipelle, qui permet à chacun de se transformer mais que seuls les sorciers savent utiliser à bon escient.
Je suis chétif, mais la meute m’accompagne, ainsi que Randi, la seule fille du village qui ne nous craint pas. Et mon sang mêlé fait de moi un vrai loup, qui n’abandonnera jamais la traque de l’usurpateur.

Ca pète ou pas ?

Vous l’attendiez (nous l’attendions), la voici : ma nouvelle collaboration avec Anne-Catherine Ott, avec qui j’ai commis les trois tomes de Havre, chez Ankama.
Notre nouvelle série s’appelle Versipelle. A la croisée de la fantaisie et du fantastique, c’est un conte noir pour adultes qui inscrit la vieille légende auvergnate du meneur de loups dans un univers scandinave. Elle sortira en deux tomes aux belles éditions Akileos.
Et voici les premières planches :

Je donnerai évidemment des nouvelles de la réalisation du livre ici. Et, même si les deux séries seront bien différentes, j’espère que les retours seront aussi enthousiasmants que sur Havre.

Restez à l’écoute !

4 trucs dits au sujet de “Versipelle (Bauthian/Ott/Akileos) – C’est parti !

  1. Tristan

    Cool ! Je suis content pour vous deux ! (Et pour moi lecteur aussi)

    En plus Akileos fait de beaux bouquins !! (Ankama aussi, hein !)

    Répondre

Dire un truc.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *