Archives du mot-clé tome 3

Alyssa tome 3 – La théorie de l’attraction

Mot-clef du jour : « réplique pour casser les gens auteur »

Hello les petits loups et les grands coyotes !

Aujourd’hui est un grand jour, celui de la sortie du tome 3 d’Alyssa. Il se nomme La théorie de l’attraction, et parle de voyages, de linguistique, de militantisme, de sciences humaines, de ‎féminisme‬, de ‪geocaching‬, de ‪Doctor Who‬, de poux et de sitcoms.

alyssaT3_couvPt

AlyssaT3_DoctorWhoQuand j’ai commencé à travailler sur cette bd, je n’avais jamais écrit le moindre texte humoristique. Il y a bien toujours un peu de blagounette dans mes bouquins, parce que, même dans les moments les plus noirs, l’humour fait partie de la vie, et j’aime les traitement réalistes plus que les conventions de genre. Reste que mon univers est plus fait d’histoires d’amour compliquées, de société vilaine avec ses éléments décalés, voir de zombies, de monstres et de meurtres sanglants, et je n’aurais probablement jamais tenté la comédie pure si je n’avais pas eu l’idée du concept d’Alyssa, à savoir « une ado HQI infiltrée chez les ados normaux, qui se rend compte que la plupart des gens se sentent aussi décalés qu’elle et qu’on ne peut pas se définir juste par sa spécificité » (et qui, aussi, essaie de construire des trucs qui ne marchent pas, fait des expériences sur son chien, tente de survivre aux virées shopping et drague comme une quiche).
Cette série a été extrêmement formatrice pour moi. C’était la première fois que je m’éloignais de ma zone de confort et, avec ma talentueuse dessinatrice Rebecca Morse et ma merveilleuse éditrice Audrey Alwett, je crois que nous avons réussi à créer une série à la fois grand public et intelligente, potache avec du fond, farce et instructive. J’ai l’impression que chaque tome a été meilleur que le précédent et, dans ce troisième, nous avons essayé de passer un cap et de nous attaquer de manière plus frontale à des questions intellectuelles qui étaient surtout en filigrane des deux précédents.
Ceci, bien sûr, en préservant l’humour potache.
AlyssaT3_bassine
J’espère que le résultat vous plaira !

Je vous annonce au passage que Rebecca et moi seront ce weekend au festival Normandiebulle, à Darnétal. J’y dédicacerai également Anasterry.

AlyssaT3_shopping

Et, jusqu’à la fin de la semaine, vous pouvez tenter de gagner un tome 3 via ma page FaceBook, que je vous encourage par ailleurs à suivre car j’y donne plus souvent des nouvelles qu’ici.

AlyssaT3

A bientôt les petits chats et les grands servals !

Le dernier volume de Havre est en librairie !

Mot-clef du jour mois : « ça fait quoi d’étre une femme » (ça fait comme d’être un mec, sauf qu’on vous pose des questions idiotes)

C’est un peu mort, hein, ici, cet été ?

Mais ce n’est pas pour ça qu’on ne fait rien, messieurs-dames. D’ailleurs, Aco (surtout) et moi entamons une petite tournée de dédicaces (voir colonne de gauche) pour fêter dignement la fin de notre série post-apocalyptique Havre, dont le troisième et dernier volume, Les Illuminés et les Obscurs, sort aujourd’hui en librairie.

Havre, c’est :
– 3 ans de boulot, presque 5 si on compte depuis nos premiers tâtonnements sur le dossier
– la possibilité de travailler sur  un format très agréable qui permet de bien détailler la psychologie des personnages (pour une série basée dessus, c’est toujours utile)
– une belle collaboration avec des gens très bien chez Ankama
– une série malgré tout relativement confidentielle (même si ça s’arrange doucement mais surement), car nous avons tous essuyé les plâtres à l’époque du tome 1
– mais un très bon accueil public et critique qui nous a fait chaud au coeur

Les premières critiques sur ce tome 3 sont de bonnes à excellentes, d’ailleurs. J’en suis fort ravie. Je vous mets ici celle d’actuabd qui, en plus de dire du bien, nous fait une jolie analyse, tant du ressenti personnel du journaliste que des caractéristiques propres du bouquin, axe de traitement qui me procure toujours un plaisir non négligeable.

N’oubliez pas que cette édition comporte, en plus de la traditionnelle nouvelle de fin de volume, un bien beau carnet de dessins hommages, réalisés par de bons et généreux artistes (voir note précédente) que nous ne remercierons jamais assez. Michael Castellanet vous présente d’ailleurs fièrement sa contribution :

Bonne lecture à tous, à très vite en dédicaces ! Aco et moi avons hâte de recueillir vos retours, et espérons vous retrouver bientôt pour un nouveau livre !

Havre – C’est la fin de l’aventure !

Mot-clef du jour : « réaliser un dessin expressionniste »

Pas mal de gens arrivent sur cette page en cherchant la date de sortie du tome 3 de Havre. Qu’ils soient exaucés : Ce sera le 31 août 2012. Soit juste avant la rentrée littéraire, donc je compte sur vous pour vous ruer rapidement en librairie avant qu’il ne disparaisse dans la masse des sorties ! Ceux qui suivent me rappelleront que nous avions envisagé une avant-première aux Imaginales en juin, mais je ne sais pas trop à quoi on rêvait à ce moment-là, attendu qu’en cravachant les dernières planches couleurs ont été bouclées le lendemain du festival.

Bref, voici la belle couverture :

Et, pour fêter la fin de la série, cette édition sera accompagnée d’un recueil d’illustration hommages de plusieurs dessinateurs (et d’un photographe et d’un acteur !) que nous remercions chaleureusement encore une fois pour l’honneur qu’ils nous ont fait (snif !). Vous y trouverez donc de magnifiques oeuvres des merveilleux :
Slo
Anaïs Bernabé
Toshy
Stefan Astier
– Lilao
Aurélien Morinière
Aris
Michael Castellanet
Arnaud Krcek
– Dav
Roberto Ricci
– Michel-Yves Schmitt
Stanislas Gros
MiniKim
Raphael Beuchot
Saulne
Jonn
Rebecca Morse
Virginie Blancher 

C’est-y pas beau ?

Alors à très bientôt dans les bacs… et en dédicaces !