Archives du mot-clé soutenir

Un Fil – Parce que y’en a marre de teaser

Mot-clef du jour : « pasque isabelle »

UnFil_titre_pt

Céline et Cyril sont un gentil couple de citadins installés à la campagne, qui vivent leur retour à la terre avec peu de moyens mais plein de bonne humeur.
Jusqu’à ce que Cyril se plante en voiture, tout seul, en ligne droite. Pas de verglas, pas d’alcool au volant, pas de « putain de camion » à blâmer, la gendarmerie ne sait pas expliquer la sortie de route. Un suicide ? Cela semble tellement inattendu de la part de ce grand amoureux de la vie !
Contre toute attente, Céline se pense capable de faire le deuil de son compagnon. Mais pas celui de la vérité. Il lui faut comprendre. Parce qu’un drame, ça doit avoir un sens, et l’ignorance la torture. Alors, elle enquête.
Elle vit son petit polar, s’accroche à ses petites notes et déroule le fil du passé de son compagnon tandis que s’atténue celui qui la reliait à son souvenir. Car le gentil garçon bien éduqué, l’intello précaire un peu bohème et profondément honnête a plus que des zones d’ombre.
Les zones d’ombre, tout le monde en a. Et Céline aurait pu les accepter.
Peut-être.
Connaît-on vraiment quelqu’un ? Cette interrogation bien banale dissimule une réponse surprenante.

Un Fil, c’est la quête d’une obsédée pathologique de la vérité confrontée à l’horreur de l’ignorance, d’une jeune fille bien sous tous rapports face à l’enfer de la rue. C’est un film à twists qui, à la question récurrente : « en couple, mieux vaut-il tout se dire ou ne rien savoir ? », propose une alternative : « qu’est-ce que la vérité ? »
Un Fil, c’est un film qui refuse la dichotomie « film normé/film de genre », et s’adressera à tout le monde avec un traitement original. Film français, rôle principal féminin, drame, polar provincial, punks et SDF… Ne vous fiez pas aux apparences.
Vous serez surpris.  

Dans quelques temps, mon conjoint réalisateur et moi mettrons ce film en financement participatif.
C’est un très gros projet pour nous. Peut-être pas celui « de notre vie » mais, compte tenu de ses implications sur notre avenir, pas loin.
On aura besoin de vous. De votre argent. De vos réseaux.
Et si vous voulez déjà nous témoigner votre soutien (et être aux premières loges pour les infos), rejoignez la page FaceBook consacrée au projet.
Et invitez vos potes.
Merci.