Archives du mot-clé hélène lenoble

Ca sent le renfermé

Mot-clef du jour : « con scientifique »

Je donne de moins en moins de nouvelles ici et de plus en plus sur ma page FaceBook.

En attendant de me décider définitivement quant à l’avenir de cet endroit (conserver le blog ou transformer la chose en site web tout simple), voici quelques nouvelles :

— Le tome 1 de Versipelle, avec Anne-Catherine Ott aux dessins/couleurs, sortira fin mars aux éditions Akileos. Regardez cette belle couverture !
VERSIPELLE-coverDefJe travaille actuellement sur le scénario du second et dernier tome.

— Anne-Catherine et moi sommes, en parallèle, en train de développer un projet de web-comic bilingue français/anglais américain. Il s’agit de ce que nous avons décidé d’appeler un shonen-comics (parce que pourquoi pas ?), avec une héroïne pansexuelle (parce que POURQUOI PAS, NOM DE DIEU ?)
lineup_Tisseurs

— J’ai achevé, sous l’impulsion du NaNoWriMo, mon second roman, une histoire de science-fantasy pour jeunes adultes, en attendant de me mettre à la suite des Rhéteurs ce printemps. Il est actuellement entre les mains de mes joyeux relecteurs, et a su éveiller un petit intérêt éditorial, mais il est trop tôt pour en parler.

— Le tome 4 (et, sauf miracle déclenchant un best-seller, la conclusion) d’Alyssa est scénarisé aux 3/4, et commence à être dessiné et colorisé par respectivement les talentueuses Rebecca Morse et Hélène Lenoble. On y parlera toujours autant de science et d’histoires d’adolescents, encore plus franchement de féminisme, mais aussi de chatons (parce que… pourquoi pas ?)
alyssaT4extrait— Je travaille sur un chouette projet de bande dessinée scientifique, avec une très chouette équipe éditoriale, et je devrais vous en dire plus dans quelques mois.

— J’ai eu le bonheur de traduire le premier tome de The Bunker, de Joshua Hale Fialkov et Joe Infurnari, pour les éditions Glénat Comics, et il sortira le 9 mars. Foncez dessus, c’est de la bombasse !
TheBunker— Vous pouvez noter, dans la colonne de droite, une grosse liste de dédicaces, qui devrait encore s’étoffer.